lundi 11 septembre 2017

Une image, des mots



Un moment de détente
Sur le pas de la porte
Autrefois possible

Sans que personne ne tente
Ou votre sac emporte
De nos jours impossible

Un temps révolu
Que nous ne verrons plus
Violence se perpétue

Une date funeste
Le onze septembre
Anniversaire bassesse

Violette W-Ruer le 11 septembre 2017


9 commentaires:

  1. Jolie poésie dont la forme adoucit le propos!

    RépondreSupprimer
  2. Une façon de résumer sans violence et sans agressivité.
    Merci de ta visite
    Bonne nuit

    RépondreSupprimer
  3. A mettre sur une carte postale en souvenir...
    Beau texte !

    RépondreSupprimer
  4. De bien belles rimes pour un dur sujet ! Un poème très agréable à lire.

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour,
    Une réalité qui hélas nous accompagne chaque jour.
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ce que je regrette le plus. Autrefois je faisais de longue promenade seule ou pour rejoindre mon petit ami, ce serait dangereux aujourd'hui.
      Bisous

      Supprimer
  6. Oh ... eh bien j'espère au contraire que ces moments peuvent encore avoir lieu. Malgré le cruel anniversaire de cette date.

    RépondreSupprimer