mercredi 4 juillet 2018

Biographie 4 : Botticelli Sandro

Sandro Botticelli
(Alessandro di Mariano di Vanvi Filipeti)
Sandro Botticelli 083.jpg
Détail de l'adoration des mages

Peintre florentin
Naissance approximative : entre le premier mars 1444 et le premier mars 1945 à Florence


1459-1460 : il commence un apprentissage en orfèvrerie qui se traduira dans sa peinture par de délicats ciselés de traits.

1461 - 1467 : il abandonne l'orfèvrerie pour se consacrer à la peinture. Il effectue sa formation au sein de l'atelier de Fra Fillipo Lippi. Les madones du maître auront une influence sur ses figures féminines. La première oeuvre connue de Botticelli date de 1465.

Vierge à l'enfant avec un ange
1465
1470 : il reçoi  sa première commande importante, une allégorie de la Justice pour le Tribunal de commerce de Florence, qui propulse sa renommée

1472 : il s'inscrit à la Guilde de Saint-Luc, corporation strictement réglementée d'artistes et d'imprimeurs. Dans son atelier il engage plusieurs apprentis dont le fils de Fra Filippo, Filippino Lippi. Il est très apprécié par ses élèves.

1474 : il se rend à Pise pour exécuter des fresques dans le cimetière du Camposanto. Oeuvres inachevées pour une raison inconnue.

1475 : Il se rapproche des Médicis. Ils seront ses meilleurs amis jusqu'à la mort de Laurent Le Magnifique.

1478-1480 : Il peint plusieurs portraits posthumes du frère cadet de Laurent, Julien de Médicis après son assassinat commandité par une famille rivale, et entame une série d'oeuvres mythologiques.
Le printemps, Pallas et le centaure, réalisées à la demande de Lorenzo Pierfrancesco, cousin de Julien et Laurent de Médicis.

Ces années charnières annoncent une profusion d'oeuvres religieuses commandées par des gens d'église et des particuliers. Il débute par une série de tondi à la gloire de la Vierge et l'Enfant et une suite de sept annonciations.

1480-1482 : Il est appelé par le Pape Sixte IV à Rome pour décorer la Chapelle Sixtine : Fresques portant sur la vie de Moïse et du Christ, portraits de papes.

A son retour, il est appelé avec Domenico Ghirlandaio et Le Perugin pour peindre les murs de la salle des Lys du palazzo Vecchio, résidence officielle des Médicis. On ignore pourquoi seules les fresques de Ghirlandaip ont été conservées.

1483 : A la demande de Laurent le Magnifique il exécute la légendaire Naissance de Vénus ainsi que quatre délicieux panneaux narratifs inspirés d'une histoire d'amour décrite par Boccace dans le Décaméron.
Naissance de Vénus
Tempera sur toile
Dimensions 172 x 278 cm
Musée des >Offices à Florence

Pour orner la chapelle familiale de Giovanni Bardi il peint un retable luxueux inédit. Vierge à l'Enfant entre Saint Jean-Baptiste et Saint Jean l'évangéliste ou Madone Bardi

vers 1485
Tempera sur bois
1.85 x 1.80
au Staatliche Museen de Berlin

1486 : il achève deux fresques murales relative à l'Antiquité pour la famille Tornabuoni, parente des Médicis.

1490 : termine l'illustration de la Divine Comédie de Dante qui l'occupe plus de dix ans.
Il n'obtint pas le succès mérité.
Cette même année, il est convié avec Guilandaio et le Perugin à décorer les murs de la villa de campagne de Laurent de Médicis. Les fresques disparaîtront dans un incendie.

1491 : un moine radical dominicain Girolamo Savonarole devient prieur de San Marco, il vilipende dans des prêches le mode de vie immoral et dispendieux des Médicis et autres nantis florentins. Botticelli n'échappera pas à son influence.

1492 : Laurent de Médicis meurt le 9 avril. Son fils Pierre dit l'Infortuné, lui succède.

1494 : Charles VIII roi de France, envahit la Toscane. Pierre de Médicis quitte la capitale sans résistance. Savonarole convainc Charles VIII d'instaurer Florence, république chrétienne et religieuse dont il devient le chef.
Botticelli tout en restant en contact avec les Médicis montre un vif intérêt pour les sermons exaltés du moine.

7 févier 1497 : Savonarole organise son premier bûcher des vanités, dans lequel les florentins doivent jeter leurs objets superfus et jugés immoraux. Le peintre Fra Bartolomeo se débarrasse de ses oeuvres profanes. Botticelli s'est-il débarrassé de certaines oeuvres ? Personne ne le sait.

23 mai 1498 : Savonarole est accusé d'hérésie par le pape Alexandre Borgia qu'il a voulu destituer et il est condamné au bûcher. Botticelli en est très affecté.

1498-1499 : Il signe de beaux tableaux historiques pour le gonfalonier de Florence Guidantonio Vespuci récemment élu. 

1500-1510 : Les grandes commandes publiques se raréfient. et
Botticelli se limite aux peintures religieuses. La Nativité Mythique - La crucifixion symbolique et d'autres tableaux de dévotion.
Sa situation financière et sa santé se dégradent.

17 mai 1510 : Botticelli meut dans l'indigence à l'âge de soixante-cinq ans. Il est enterré dans le cimetière de l'église d'Ognissanti, dans la paroisse où il est né et a vécu toute sa vie.

(D'après les renseignement du livre de Murielle Neveux)

Violette WR le 4 juillet 2018


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire