mercredi 4 juillet 2018

La plume errante 18


La septuagénaire n'avait rien à dire d'exceptionnel ces derniers jours, aujourd'hui juste une petite mise au point.

Calme et sereine elle refuse l'agressivité de toutes sortes donc ne répond à aucune provocation surtout pour des détails futiles et insignifiants.

Le mal de vivre des autres ne doit pas conditionner son existence. Elle privilégie la tranquillité d'esprit. C'est mieux pour sa santé.

Elle l'avait oublié pendant longtemps en répondant à l'agressivité, ce ne sera plus jamais le cas.

Elle prend soin d'elle car personne d'autre ne le fera. Elle est libre dans sa tête et le restera.

Le 4 juillet 2018

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire