samedi 21 juillet 2018

Abécédaire avec le M dans le titre de la photo

Avec la lettre M

Monument commémoratif

          Pour les cinquante ans d'existence de Port-Leucate, je suis triste de ces inscriptions noires sur un fond de marbre gris anthracite. L'image du Général de Gaulle est presque invisible autant que les phrases accompagnant ce portrait. Ils m'ont planté là, sur le sable au milieu de nulle part! Ce n'est pas très glorieux. Je ne féliciterai donc pas l'artiste qui m'a mis en si illisible position.

Violette WR
Le 21 juillet 2018

mardi 17 juillet 2018

Biographie 6 Paul Cézanne

Paul CEZANNE

Né le 19 janvier 1839 à Aix-en-Provence
Décédé le 23 octobre  1906

1852
Après avoir passé deux ans à l'Ecole Ctholique Saint-Joseph, il se lie d'amitié avec Henri Gasquet.
Il entre au collège Bourbon où, brillant élève, il devient ami avec Emile Zola et Baptiste Baille.

1857
Il s'inscrit à l'école gratuite de dessin à Aix.

1858
Reçu au rattrapage du Bac ès lettres avec la mention assez bien, il s'inscrit à la faculté de droit d'Aix.

1859
Il reçoit le second prix de peinture de l'Ecole de dessin gratuite d'Aix.

1860-1861
Il arrive à Parie en 1861 ou il retrouve Zola et fait la connaissance de Camille Pissaro à l'académie suisse. Après son échec au concours d'entrée à l'Ecole des Beaux Arts, il rentre à Aix.
Résultat de recherche d'images pour "paul alexis lisant un manuscrit d'emile zola cezanne"
1869-1870
Huile sur toile
130 x 160 cm
Sao-Paulo
Musée de Arte


1862-1868
Il travaille un temps dans la banque paternelle tout en se réinscrivant à l'école gratuite de dessin. Début novembre 1862 il revient à Paris où il reste jusqu'en juillet 1864. Il se réinscrit à l'académie suisse, fait la connaissance de Bazile, Renoir, Manet et Monet fréquente Le Louvre et le Musée du Luxembourg.

1869
Il rencontre Hortense Piquet qui devient sa compagne et mère de son fils Paul. Il cache cette liaison à son père.

1870-1871
Considéré comme déserteur, il vit entre Aix et l'Estaque où il s'est réfugié loin de la guerre frano-prussienne et de la Commune. A Paris il s'installe 45 rue  Jussieu.

1872 - 1873
Naissance de son fils Paul le 4 janvier 1872.
Il commence à peindre avec Pissaro à Pontoise et Auvers sur Oise
où il s'installe avec sa famille.

1874
Il participe à la première exposition impressionniste avec trois toiles.

1875
Renoir  lui présente Victor Chocquet qui devient son premier mécène.
Il brosse plusieurs fantaisies érotique dans lesquelles il met en scèned des corps nus dans la tradition de Veronèse, Rubens ou Delacroix.

L'Après midi à Naples
ApresMidiANaples-PunchAuRhum_K453.jpg

Huile sur toile
37 x 45 cm
Canberra 
National Gallery of Australia

1877
il expose 16 oeuvres à la troisième exposition impressionniste. Il ne participera plus aux suivantes. Il demeure une partie de l'année à Paris. Il y rencontre les Goncourt, Verlaine, Mallarmé et travaille à Pontoise.

1979
A partir d'avril, il s'installe à Melun.

1880
Ilquitte Melun et s'installe 32, rue de l'Oust à Paris.

1881
Il s'installe avec sa famille à Pontoise. Il peint avec Pissarro chez qui il fait la connaissance de Gauguin.

1883
Il passe la plupart de son temps dans le Midi chez le père Tanguy, marchand de couleurs où il dépose des tableaux.Gauguin, Renoir et Signac achètent ses oeuvres.

1886
En mars la pub lication de L'Oeuvre par Zola, provoque leur rupture. Le 28 avril, il épouse Hortense et légitime son fils. Le 23 octobre, le père de Cézanne meurt  et lui laisse un important héritage. Il s'installe alors au Jas de Bouffan avec sa mère.

1889 -189
Cezanne commence à être exposé. Il commence à souffrir du diabète et devient irritable.

1895
Première exposition des oeuvres de Cezanne organisée par Vollard.

1897
Décès de la mère de Cézanne

1898
Du 9 mai au 10 juin, il expose 60 tableaux au 31 rue Ballu, nouvelle résidence de Cézanne. La cote de ses toiles commencent à monter.

1901
Les expositions se multiplient en France et à l'étranger.

Le 29 septembre il apprend la mort de Zola.

1903
Présentation de plusieurs de à la Sécession à Vienne et à Berlin. ses oeuvres. 13 novembre, décès de Pissarro. 

1904
Lors de la 2ème édition du Salon de l'Automne au Grand Palais, une salle entière est consacrée à Cézanne.

1906
Le 15 octobre il envoie son fils lui acheter deux douzaines de pinceaux. Il est pris d'un malaise alors qu'il peint pendant deux heures sous la pluie. Il est ramené chez sur la charrette d'un blanchisseuse. Il retourne cependant à son atelier le lendemain.
23 octobre, décès de Cézanne à son domicile. Les obsèques ont lieu le lendemain à la cathédrale Saint-Sauveur

1907
Importante rétrospective Cézanne au Salon d'Automne au Grand Palais.

D'après le livre d'art  de Françoise Bayle
Image Internet

Violette WR
Le 17 juillet 2018

Amoureuse au secret de Paul Eluard


Amoureuse au secret derrière ton sourire
Toute
 nue les mots d’amour
Découvrent
 tes seins et ton cou
Et
 tes paupières
Découvrent
 toutes les caresses
Pour
 que les baisers dans tes yeux
Ne
 montrent que toi toute entière.

(Paul Eluard)

Violette WR 
le 17 juillet 2018

pour 

dimanche 15 juillet 2018

Petit jeu de lettres 2018 (173)


Lettres en vrac : AAEEODMNNY
Mot trouvé : anadyomène

Anagrammes : Anémone - amande - moyenne - noyade - Danny -démena.

Anémone, de taille moyenne, les yeux verts en amande, fut sauvée de la noyade par Danny  Elle se démena tellement dans l'eau qu'elle fut difficile à maîtriser. Mais enfin, elle est sauve!
Elle apparut telle une vénus anadyomène poussée par son sauveur hors de l'eau.
Histoire courte  avec six anagrammes alors je m'arrête là.

Violette WR
Le 15 juillet 2018

samedi 14 juillet 2018

Abécédaire avec L dans le titre de la photo

   

Avec la lettre L
Photo 28 août 2013

Lointaine Porte Serpenoise

Et si tu racontais mes rendez-vous clandestins sous ta voûte le soir après les cours ? Les baisers échangés et les promesses n'ont pas de secret pour toi! Peut-être en ai-je oublié certains mais toi tu t'en rappelles! En te regardant je revois Gaston et sa moto rouge.... Je ne vais pas tous les énumérer!

Violette WR le 14 juillet 2018

Pour la prochaine photo ce sera le 21 juillet et M dans le titre

Merci de vos participations

Lady Marianne

JAZZY

mardi 10 juillet 2018

Mardi poésie : Le bal du 14 juillet

Le bal du 14 Juillet

Ce soir, un bal sera donné,
Je ne pourrais y aller,
Mais je vais en rêver
Et ce sera comme si j’y étais.

Je t’attendrais sur ce pont,
Décoré pour l’occasion
De rubans de papiers
Et de bannières colorées.

Je porterais une jolie robe pour l’occasion,
C’est quand même la fête de ta nation,
Une date, quand un pays a retrouvé sa liberté
Doit comme il se faut être fêtée.

Ce soir dans mes rêves, je vais danser
Et je me réjouis que tu sois mon cavalier,
Je te donne rendez-vous sur le pont
Pour le bal de ce 14 juillet aux lampions.


M.H.

Poème trouvé sur Internet.
Je n'ai que les initiales et ce lien

Violette WE le 10 juillet 2018
pour
géré par Lady Marianne

lundi 9 juillet 2018

Biographie 5 HOKUSAÏ

Hokusai portrait.jpg

Hokusaï né le 31 octobre 1760 à Edo
Décédé le 10 mai 1849 à Edo
Peintre - graveur


1763/1773 : à l'âge de trois ans il est adopté par un oncle fabricant de miroirs pour la cour du Shogun.

1775/1777 : Il entre dans un atelier de xylographie, où il apprend la gravure sur bois.

1778/1792 : Il abandonne son métier de graveur et travaille dans l'atelier du grand maître de l'estampe KatsuKawa Sunsho. Il produit des estampes bon marché sous le nom de Shunro (portraits d'acteurs, de guerriers et de sumotoris) et illustre des romans populaires. Il quitte l'atelier en 1792 à la mort du maître.

1792/1794 : Période de grande pauvreté. Il découvre la technique de la perspective dans les tableaux hollandais.

1794/1804 : Selon la tradition japonaise qui veut qu'un artiste change de nom à chaque étape de sa carrière artistique, il devient Söri.
Son style s'affermit et change radicalement. Il cesse la production d'estampes bon marché en série et illustre des recueils de poèmes-bouffe.
Il s'illustre dans la production de surimono, des estampes luxueuses et livre ses premières peintures. Il est de plus en plus célèbre grâce à son inventivité et son remarquable coup de crayon.

Un surimono - Le Premier Thé de l'année
Résultat de recherche d'images pour "hokusai surimono 1816 le premier thé de l'année"
Photo Internet

1816 
Gravure sur bois polychrome
dimensions 20.7 x 18.8 cm
Musée des Beaux-Ats Pouchkine
Moscou

1804 : Il peint un portrait géant de Daruma, fondateur du bouddhisme zen.  Le tableau mesurant 240 m2 est hissé jusqu'au toit du temple d'Edo pour que le public puisse l'admirer.

1805/1810 : il peint sous le nom de Katsushika Hokusaï et illustre des yomihon ( romans fleuves de style épique ou fantastique).

1814 : Il publie le premier volume de la Manga, une encyclopédie imagée du Japn. Il y aura cinq volumes.

1820 : il adopte le nom de Litsu

1830/1834 : il révolutionne l'art de l'ukiyo-e et la peinture paysage. Il publie ses plus belles estampes dont Trente-six vues du Mont Fuji qui fascinent les occidentaux.


Le mont Fuji à travers les pins de Hodogaya sur la route de Tôkaidô
1830-1832
de la série des trente-six vues du mont Fuji
Gravure sur bois polychrome 
Dimensions : 25.2 x 37.5 cm
Musée des Beaux-Arts Pouchkine
Moscou

Fin 1834-1836 Il s'installe dans la province de Suruga, au sud-est d'Edo et pubie un livre sur le Fuji concernant ses oeuvres. sous le nom de Gakyö Röjin Manji (le vieil homme fou de dessin)

1836 : Il subit la famine qui frappe le Japon depuis 1833 et échange des oeuvres contre de la nourriture.

1839 : son atelier est dévasté par un incendie.

1840/1849 : Hokusai fait un dessin chaque matin. Sa productions d'estampes diminue au profit de peintures pleines d'intensité et de mysticisme.

10 mai 1849 : Il s'éteint à l'âge de 88 ans. On estime qu'il a produit plus de 30 000 dessins.

(D'après le livre de Murielle Neveux : Hokusai le souffle du Japon)

Violette WR
Le 09 juillet 2018