samedi 11 juillet 2020

Piet Mondrian - New York City



New York City
Huile sur toile de 1942
dimensions : 119.3 x 114.2 cm
La géométrie de Piet Mondrian
Peintre néerlandais
Un des maîtres de l'abstrait
Exilé à New York en 1940

          L'organisation de la ville pour lui, correspond à un enchevêtrement de lignes, jaunes pour les avenues principales où circulent les célèbres taxis; rouges et bleues pour les néons des grandes enseignes. Il a retranscrit le rythme trépidant de la Cité. Actuellement visible au Centre Pompidou de Paris.



dimanche 21 juin 2020

Journal 2020 - 21 - Fête des pères



Qu'il est loin le jour où je pouvais encore te souhaiter une bonne fête et t'embrasser et surtout te dire que je t'aimais!
Mes pensées vont toujours vers toi.


dimanche 14 juin 2020

Journal 2020 - 14 juin



          Journée souvenir pour l’anniversaire de mon papa.
 Il représente tant de choses, d’émotions, d’amour et de tendresse ! Nous avons eu des conflits aussi ayant chacun un caractère très fort mais ils sont effacés au profit de tout ce qui fut bon entre nous. Il a couvert certaines de mes bêtises et moi certaines incartades extérieures à la famille. Maintenant j’en souris.Nous avions une imagination débordante. 

          La parapsychologie nous unissait. Même éloignés par la distance terrestre, nous étions connectés. Quand l’un se sentait mal, l’autre le ressentait et vice versa. Ce fut ainsi toute notre vie. L’extrême sensibilité était notre moteur ainsi que la passion de la musique. Sa voix et le son de la mandoline résonnent encore en moi. Personne n’aura jamais un tel impact dans mon existence. Mon époux le sait et l’accepte, peut-être tant bien que mal, parce qu’il est conscient de ne pas pouvoir lutter contre ce souvenir mais surtout parce qu’il ne le combat pas. De plus, il aimait beaucoup son beau-père et le respectait. 
          Je ne peux dire que mon mari était au second plan car chacun était un amour différent. Je sais maintenant, ce que je dois à l’un et à l’autre sans en évaluer l’importance. Quand je rajoute à cela la tendresse de nos quatre enfants, et les petits-enfants, je me dis que je suis très chanceuse.

Violette W-Ruer le 14 06 2020

Mon cher papa (1921 - 1985)


Tu n'as pas vécu tes soixante cinq ans
Janvier 1985 fut la fin de tes tourments.
Dans mon coeur restent nos bons moments.
Mes pensées vont très souvent vers toi.
Tu fus mon soutien et même de l'au-delà
Je sens ta présence bienveillante.
Tes paroles restent gravées en moi.
Cette journée est pour toi mon papa chéri
Qui fut le mentor de ma vie.

Violette W-Ruer le 14 juin 2020

vendredi 5 juin 2020

Journal 2020 5 juin



5 juin 2020

          Mon imagination semble en berne. J’ai recommencé plusieurs fois mon dernier manuscrit, changé les noms des protagonistes et cela ne me plait toujours pas. Je ne parviens pas à me concentrer et me situer dans un contexte d’avant Covid19 quand tout était normal.

          Comment décrire une situation sereine et gaie en ce temps gouverné par un virus ? Tout me parait superflu et sans âme.

          J'ai commencé à perdre pied au décès de mon amie Lydie, je n'arrive pas à oublier les dernières heures passées à l'hôpital de Perpignan fin novembre 2019. Pendant le confinement, je voyais à la télé toutes ces personnes intubées et je revoyais et revivais la scène avec Lydie. J'en fais des cauchemars. Parfois cela s'estompe un peu puis un détail, parfois insignifiant, me remet la tête sous l'eau.

jeudi 4 juin 2020

Journal 2020 - 04 juin


Coup de gueule du jour

          Manifestations POUR Adama Traoré, et puis quoi encore! C'était un assassin, un violeur et sa soeur Assa, plusieurs fois condamnée pour plusieurs délits. Ils ne méritent pas d'avoir de soutien, que des chèvres ceux qui les suivent! Juste bons à mettre la pagaille! Depuis quatre ans l'affaire sort cycliquement pour provoquer des émeutes. Nous avons assez de problème avec la Covid19, l’éradiquer est la seule priorité du moment! 

          Quand je vois la horde de gens avec des pancartes pour soutenir un assassin, je suis révoltée ! Ils ne pensent pas et n’ont pas de compassion pour les victimes de cet assassin. C’est le monde à l’envers !

          Il ne s'agit pas de racisme, qu'il soit noir, blanc, chocolat au lait, vert, jaune ou rouge, c'était un meurtrier violeur. A-t-il été maltraité ?  Nous l'ignorons mais certainement moins que ses victimes. En tous les cas, aucune raison de le porter aux nues! Les manifestations sont composées en majorité de sans cerveau et gens qui n'ont rien d'autre à faire! Qu'ils nous foutent la paix avec leurs revendications de bas étage.

C'était mon coup de gueule du jour!

Violette W-R le 4 juin 2020

mardi 19 mai 2020

Journal 2020 19 mai


          Premier jour de sortie depuis deux mois. Une belle journée venteuse mais ensoleillée. C'était très agréable. Pas eu besoin de porter le masque à la jardinerie de Salses, il n'y avait guère de monde et je m'arrangeais pour être seule dans une rangée en plein air. Après l'achat des fleurs, mon mari et moi nous sommes rendus chez les Pascaux et avons bu un café dans le jardin. J'étais très contente de tous les revoir.
          Ce matin mon mari a planté l'hortensia en pleine terre avec de la terre de bruyère, et les fleurs dans la grande jardinière qui avait nécessité trois cents litres de terreau. Première étape de franchie.
      Cet après-midi, achat de canisse pour les terrasses pour avoir plus d'intimité.