lundi 2 avril 2018

La plume errante 9


Si certains fonctionnent avec la sincérité,
D'autres gèrent leur vie avec la duplicité
Ou un peu des deux en toute simplicité
Prônant haut l'appartenance à l'amitié

Il faut donc faire un grand et sérieux tri
Pour éliminer ces ignobles intrus de sa vie.
Nécessaire de faire tomber le mur de Jéricho
Sortir du capharnaüm  de semblant, de faux.

Même s'il faut user d'un coup de Trafalgar
Pour s'endormir dans les délices de Capoue, 
S'il est vrai que  la vengeance,  pas le Pérou,
Nous ne pouvons nous fier au simple hasard.

Finalement à qui faire vraiment confiance ?
Autour de nous pas nécessairement Bysance!
Après un sérieux et minutieux tour d'horizon
Sommes étonnés de notre réelle impuissance.


Violette DM le 2 avril 2018

4 commentaires:

  1. un joli poème pour se poser ces questions.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, toujours difficile de faire confiance.
      Bisous

      Supprimer
  2. Quelques vers qui donne à réfléchir et tu as vraiment bien situé les sentiments
    que l'on pense parfois sur certaines personnes hélas.............
    Merci de cette reflexion.......

    RépondreSupprimer
  3. méfiance toujours-
    préservez-moi de mes amis mes ennemis je m'en charge !! tel est ma devise-
    gros bisous-
    abcès dentaire percé ce matin -- et généraliste pour allergie yeux et nez --- je trinque-

    RépondreSupprimer