lundi 9 juillet 2018

Biographie 5 HOKUSAÏ

Hokusai portrait.jpg

Hokusaï né le 31 octobre 1760 à Edo
Décédé le 10 mai 1849 à Edo
Peintre - graveur


1763/1773 : à l'âge de trois ans il est adopté par un oncle fabricant de miroirs pour la cour du Shogun.

1775/1777 : Il entre dans un atelier de xylographie, où il apprend la gravure sur bois.

1778/1792 : Il abandonne son métier de graveur et travaille dans l'atelier du grand maître de l'estampe KatsuKawa Sunsho. Il produit des estampes bon marché sous le nom de Shunro (portraits d'acteurs, de guerriers et de sumotoris) et illustre des romans populaires. Il quitte l'atelier en 1792 à la mort du maître.

1792/1794 : Période de grande pauvreté. Il découvre la technique de la perspective dans les tableaux hollandais.

1794/1804 : Selon la tradition japonaise qui veut qu'un artiste change de nom à chaque étape de sa carrière artistique, il devient Söri.
Son style s'affermit et change radicalement. Il cesse la production d'estampes bon marché en série et illustre des recueils de poèmes-bouffe.
Il s'illustre dans la production de surimono, des estampes luxueuses et livre ses premières peintures. Il est de plus en plus célèbre grâce à son inventivité et son remarquable coup de crayon.

Un surimono - Le Premier Thé de l'année
Résultat de recherche d'images pour "hokusai surimono 1816 le premier thé de l'année"
Photo Internet

1816 
Gravure sur bois polychrome
dimensions 20.7 x 18.8 cm
Musée des Beaux-Ats Pouchkine
Moscou

1804 : Il peint un portrait géant de Daruma, fondateur du bouddhisme zen.  Le tableau mesurant 240 m2 est hissé jusqu'au toit du temple d'Edo pour que le public puisse l'admirer.

1805/1810 : il peint sous le nom de Katsushika Hokusaï et illustre des yomihon ( romans fleuves de style épique ou fantastique).

1814 : Il publie le premier volume de la Manga, une encyclopédie imagée du Japn. Il y aura cinq volumes.

1820 : il adopte le nom de Litsu

1830/1834 : il révolutionne l'art de l'ukiyo-e et la peinture paysage. Il publie ses plus belles estampes dont Trente-six vues du Mont Fuji qui fascinent les occidentaux.


Le mont Fuji à travers les pins de Hodogaya sur la route de Tôkaidô
1830-1832
de la série des trente-six vues du mont Fuji
Gravure sur bois polychrome 
Dimensions : 25.2 x 37.5 cm
Musée des Beaux-Arts Pouchkine
Moscou

Fin 1834-1836 Il s'installe dans la province de Suruga, au sud-est d'Edo et pubie un livre sur le Fuji concernant ses oeuvres. sous le nom de Gakyö Röjin Manji (le vieil homme fou de dessin)

1836 : Il subit la famine qui frappe le Japon depuis 1833 et échange des oeuvres contre de la nourriture.

1839 : son atelier est dévasté par un incendie.

1840/1849 : Hokusai fait un dessin chaque matin. Sa productions d'estampes diminue au profit de peintures pleines d'intensité et de mysticisme.

10 mai 1849 : Il s'éteint à l'âge de 88 ans. On estime qu'il a produit plus de 30 000 dessins.

(D'après le livre de Murielle Neveux : Hokusai le souffle du Japon)

Violette WR
Le 09 juillet 2018

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire